LGG621 : Système d’Informations et Base de Données

bkk_bd

Cours

Séance 1 – Introduction générale

Cette première séance est une introduction générale à l’ensemble du semestre. On reviendra sur le plan général et les objectifs de cet enseignement, les différentes définitions des Systèmes d’Informations et Base de Données. On verra notamment comment au quotidien nous utilisons déjà des SIBD et comment le monde réel peut être transformé en un système d’informations.

Séance 2 – Approcher le monde réel

Cette deuxième séance a pour objectif d’introduire les étudiants aux différentes méthodologies qui peuvent nous aider à modéliser le monde réel. Tout effort de modélisation réclame une simplification et un travail préparatoire important pour définir : les besoins des utilisateurs, les objectifs du futur système d’information, les processus d’alimentation des bases de données. La création de phrases Sujet-Verbe-Complément permet de décrire la réalité à modéliser de manière intuitive et simple (« Les étudiants assistent à un cours. » « Un enseignant assure un cours. »). À partir de ces phrases on peut bâtir un Modèle Conceptuel de Données qui permet de représenter l’ensemble des informations collectées (objets, liens, phrases, données…). On s’intéressera en particuliers au Modèle Entité-Association (Chen, 1976).

Séance 3 – Modèle Conceptuel de Données : première approche

A travers différents exemples (gestion d’un hôtel, d’une bibliothèque, d’un garage…), les étudiants doivent modéliser le fonctionnement de ces différents services en une série de phrases et d’instructions avant de bâtir des Modèles Entité-Association.

Séance 4 – Modèle Conceptuel de Données : les cardinalités

Dans la continuité de la séance précédente, les étudiants continuent de développer des Modèles Conceptuels de Données en partant cette fois de textes courts où se mêlent des informations sur les entités, les associations et les besoins des utilisateurs. Le rôle des cardinalités est souligné à travers les différents exemples.

Séance 5 – Introduction à MS Access

Au cours de cette séance, on présente MS Access 2010 aux étudiants. Ce logiciel de gestion de bases de données relationnelles sera utilisé au cours du semestre. Dans des bases de données relationnelles, l’information est organisées dans dans un ensemble de tables. On présente l’interface générale du logiciel, l’organisation des menus ainsi que les fonctionnalités les plus importantes (table, formulaire, requête, état…).

Séance 6 – Création et gestion des tables 1

Au cours de cette séance, les étudiants manipulent et créent des tables sous Access 2010. On présente les différentes manières de créer ces tables (mode création, feuille de données), les type de données (texte, numérique, mémo, oui/non, etc…), la création des clés primaires, l’importation de tables à partir de fichiers Excel, les assistants à la création de listes. On travaille à la création de bases de données à partir de MCD développés au cours des séances précédentes.

Séance 7 – Création et gestion des tables 2

Au cours de cette séance, les étudiants poursuivent leur apprentissage du fonctionnement des tables sous Access 2010. Ils mettent en pratique les enseignements de la séance précédente sur la création et la gestion tables, des type de données, l’importation de données externes.

Séance 8 – Retour sur les Modèles Conceptuel de Données

Au cours de cette séance, on propose différents exercices autour des Modèles Conceptuels de Données à la fois sur leur interprétation, leur formalisation et leur création. On repart de plusieurs exemples réels (gestion de commandes, établissement scolaire, établissement médical,…) pour vérifier les acquis des étudiants.

Séance 9 – Filtres et Requêtes sous Access

Au cours de cette séance, les étudiants explorent les différentes manières de créer des requêtes à partir des tables de données sous MS Access 2010 : à partir des fonctions de filtres (cellules, menu filtre) ou à partir du menu requêtes. On leur présente les différentes options et fonctionnalités liées aux requêtes (affichage, tri, opérateurs logiques,…) et comment les associer pour créer différentes requêtes à partir de la même table de données. On présente enfin le langage SQL et les possibilités qu’il offre en terme de manipulation de champs, d’opérateurs pour bâtir des requêtes.

Séance 10 – Gérer, Analyser et exporter de l’information sous Access

Au cours de cette séance, on revient sur l’utilisation de différentes fonctionnalités qui permettent d’analyser, d’exploiter et d’exporter les informations enregistrées dans les tables sous Access : générer de nouveaux champs, utilisation du générateur d’expression, de la fonction regrouper et de l’analyse croisée, création de formulaire, création de rapport (état)…

Séance 11 – Le Modèle Relationnel sous Access

Cette dernière séance est l’occasion de conclure cet enseignement à travers la présentation du passage du Modèle Conceptuel de Données (MCD) au Modèle Logique de Données (MLD) et notamment au Modèle Relationnel propre à MS Access 2010. A travers plusieurs exemples et mises en application, les étudiants sont confrontés à la mise en relation des tables, les différents types de relations (un à plusieurs, un à un) et aux différentes options (clé primaire, clés étrangères, intégrité référentielle, en cascade…) disponibles sous MS Access.

Séance 12 – Examen de Contrôle Continu

Références

Nicolas Larrousse, Création de bases de données, Pearson Education France, 2006, [LIEN]

Christian Soutou, Modélisation de bases de données, Editions Eyrolles, 2015, [LIEN]

Collectif, Access 2010. Le guide complet., MA Editions, 2010, [LIEN]