Mapping India | Programme

[FR] De par ma formation de géographe et depuis mon affiliation au Centre de Sciences Humaines de New Delhi pendant cinq ans (2004-09), j’ai eu l’occasion de travailler à la cartographie de nombreuses données sur le territoire indien. L’Inde produit énormément de statistiques sur de nombreux sujets (santé, démographie, élections, politiques publiques,…) à des niveaux plus ou moins désagrégées (Etat, district, sub-district, villes/villages, circonscription électorale, bureau de vote,…).  En collaboration avec des politistes, des économistes, des sociologues, des anthropologues, j’ai travaillé sur la géographie électorale, la démographie, sur le marché immobilier de Delhi,…

[EN] Through my training as a geographer and my affiliation with the Centre de Sciences Humaines in New Delhi for five years (2004-09), I had the opportunity to map various data about India. India produces a lot of statistics on many topics (health, demography, elections, public policy, …) at levels more or less disaggregated (state, district, sub-district towns / villages, electoral, office vote, …). In collaboration with political scientists, economists, sociologists, anthropologists, I worked on electoral geography, demographics, real estate market of Delhi, …

Publications

– Bertrand Lefebvre (2015) « Les minorités tribales dans les territoires de l’Union indienne », Géoconfluences, mis en ligne le 24 mars 2015 URL : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/le-monde-indien-populations-et-espaces/corpus-documentaire/les-minorites-tribales-dans-le-territoire-indien/

[SITE]

– Lefebvre, Bertrand (2011) « Mapping the Scheduled Tribes: Questioning the Creation of New States », in Berthet, S., Kumar G. (éds) New States for a New India: Federalism and Decentralization in the States of Jharkhand and Chhattisgarh, Manohar, Delhi, pp. 191-208

– Lefebvre Bertrand, Robin Cyril (2009) Pre-electoral Coalitions, Party System and Electoral Geography: A Decade of General Elections in India (1999–2009), South Asia Multidisciplinary Academic Journal, numéro 3, http://samaj.revues.org/index2795.html

[SITE] | [HAL] | [PDF]

Les minorités tribales dans les territoires de l’Union indienne

[FR] Le territoire est au cœur de la reconnaissance de l’identité tribale et de la place de ces minorités dans la société indienne. Des communautés tribales sont reconnues comme telles dans certains États de l’Union Indienne mais pas dans d’autres. De larges pans du territoire indien sont des zones protégées au nom de la préservation des tribaux et de leur identité. Des États et des entités administratives sont créés pour garantir aux tribaux un contrôle politique sur leur territoire et ses ressources. Cette territorialisation de la catégorie tribale, toujours en évolution, ne se fait pas sans heurts, et sert des intérêts contradictoires : préservation de l’identité tribale vs intégration de ces communautés à la société indienne.

Cet article veut donc explorer les liens qui unissent identité tribale et reconnaissance administrative, et les conséquences de leur territorialisation à différentes échelles. On revient d’abord sur l’origine coloniale de la catégorie tribale, et sur son importance dans le contrôle du territoire indien par les Britanniques, puis par le gouvernement central de New-Delhi. On analyse ensuite comment la territorialisation de la catégorie tribale n’est pas moins importante que les dynamiques démographiques pour expliquer la géographie du peuplement tribal. Enfin, à travers la création de nouveaux États au sein de l’Union Indienne, on montre comment la catégorie tribale – une définition administrative – réifie des identités, crée des territoires, et devient un facteur de mobilisation politique ainsi qu’une source de conflits entre communautés tribales et avec d’autres communautés.

Référence

Bertrand Lefebvre, « Les minorités tribales dans les territoires de l’Union indienne », Géoconfluences, 2015, mis en ligne le 24 mars 2015
URL : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/le-monde-indien-populations-et-espaces/corpus-documentaire/les-minorites-tribales-dans-le-territoire-indien/

Liens

[SITE]

Emergence, diffusion et déclin d’un réseau de cliniques franchisées en Inde

[FR] Le franchisage est devenu une stratégie courante dans le développement de réseaux commerciaux. Alors que la science de la gestion s’est intéressée aux raisons du choix de la franchise par les acteurs économiques, la géographie s’est encore peu intéressée à cette forme particulière de contrôle d’établissements et à ses conséquences sur la diffusion spatiale et l’implantation de ces réseaux. On revient dans cet article sur les raisons qui ont poussé une entreprise indienne à s’appuyer sur le modèle de la franchise pour développer ses cliniques et aux conséquences de ce choix sur la diffusion spatiale de son réseau. Quelles stratégies sont définies pour contrôler un réseau de franchises et tenir compte de l’effet de la distance ? On s’appuie sur des entretiens semi-directifs réalisés auprès des franchisés et des dirigeants du réseau et le développement d’une base de données sur les établissements pour suivre la diffusion spatiale du réseau dans le système urbain indien. Après une première phase de diffusion rapide, le développement du réseau va se ralentir et stagner jusqu’à l’abandon du modèle de la franchise au profit d’une croissance interne.

[EN] Franchising has become a common strategy in the development of commercial networks. While management science has long been interested in the reasons for choosing franchising, geography has shown little interest in this particular form of network’s control and its impact on the spatial diffusion of these networks. The present paper analyses the reasons for an Indian company to expand its network of clinics through franchising and the consequences on its spatial distribution. Considering the effect of distance, what strategies are designed to control a network of franchises? Our methodology is based on semi-structured interviews with franchisees and management of the network coupled with the development of a database to study the spatial distribution of the network in India’s urban system. After an initial phase of rapid diffusion, network development was slowed down and later stagnated until the company finally dropped the franchise model for an internal growth model.

Référence

Lefebvre, Bertrand (2015) Emergence, diffusion et déclin d’un réseau de cliniques franchisées en Inde, Cybergeo : European Journal of Geography, document 710, http://cybergeo.revues.org/26756

Liens

[SITE]

Les chaînes hospitalières en Inde. Quels modèles pour approcher la diffusion spatiale de ces réseaux de soins ?

[FR] Depuis les années 1980, on assiste en Inde au développement de nouveaux réseaux de soins hospitaliers privés. Parce que les groupes qui composent ce secteur très dynamique sont variés en termes de taille, de composition du capital, de stratégies d’implantation (métropolitaine, régionale, locale), l’organisation spatiale du secteur reste difficile à appréhender. À partir d’un SIG sur le système urbain indien et d’une base de données rassemblant les établissements des groupes hospitaliers, on se propose d’étudier leur diffusion spatiale. On mobilise la théorie de la percolation pour rendre compte de l’hétérogénéité du milieu de diffusion et visualiser la formation de clusters à différents niveaux du réseau urbain.

[EN] Since the 1980s, new private hospital networks are emerging in India. The spatial organisation of this dynamic sector remains difficult to analyse because of the variation in size, capitalisation and development strategies (metropolitan, regional, local) of hospital chains. Using a GIS on India’s urban system and a database presenting the hospitals controlled by hospital chains, we assess the spatial diffusion of the sector. We use percolation theory to take into account the heterogeneity of diffusion medium and to visualize the formation of clusters at different levels of India’s urban network.

Référence

Lefebvre Bertrand, Les chaînes hospitalières en Inde. Quels modèles pour approcher la diffusion spatiale de ces réseaux de soins ? in Laurent Beauguitte (coord.), 2013, Les réseaux dans le temps et dans l’espace, Paris, Actes de la deuxième journée d’études du groupe fmr (flux, matrices, réseaux), http://halshs.archives-ouvertes.fr/FMR/

Liens

[HAL] | [PDF]